Organisation des soins non-programmés

La mission socle des cpts :
traiter les actes non-programmés
grâce à 48h chrono !!

les soins non programmés

Les soins non programmés (SNP) sont assurés pendant les horaires d’ouverture des cabinets médicaux. Ils répondent aux patients qui souffrent de problèmes de santé non vitaux mais dont la prise en charge ne peut pas être anticipée ni retardée.

L’organisation des soins non programmés a un objectif simple pour la santé publique mais de multiples gains pour les patients. D’abord il s’agit d’éviter le recours systématique aux urgences. En conséquence, et en s’appuyant sur le réseau de cabinets libéraux de ville cela permet à la population de bénéficier d’une prise en charge rapide de proximité, et de qualité.

Les soins non programmés concernent :

  • Des actes cliniques comme les consultations ou le visites
  • Des actes techniques comme des pansements, des petites traumatologies, des sutures ou des infectiologies.

Par contre il ne s’agit pas de prendre en charge des consultations ou des actes complexes ou très complexes.

Les communautés professionnelles territoriales de santé (CPTS) regroupent les professionnels d’un même territoire qui souhaitent s’organiser – à leur initiative – autour d’un projet de santé pour répondre à des problématiques communes.

La CPTS est constituée de l’ensemble des acteurs de santé (professionnels de santé de ville, qu’ils exercent à titre libéral ou salarié ; des établissements de santé, des acteurs de la prévention ou promotion de la santé, des établissements et services médico-sociaux, sociaux…) qui souhaitent se coordonner sur un territoire, pour répondre à une ou plusieurs problématiques en matière de santé qu’ils ont identifiés sur un territoire.

 

Le socle commun de toute CPTS est également de prendre en charge les actes non programmés sous 48h maximum sans rendez-vous.
Cela nécessite donc pour tous les professionnels de la CPTS d’accepter de prendre en charge des patients supplémentaires.

l’outil indispensable : 48H CHRONO

La solution 48H CHRONO développée par MEDIN+ permet de :

  1. SE COORDONNER AUTOUR D’UNE SOLUTION UNIQUE
  2. AMÉLIORER LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT
  3. COLLABORER AVEC UNE EQUIPE EXPERTE EN E-SANTÉ
  4. RÉPONDRE A UN DES INDICATEURS SOCLE DES ACI
  5. SE CONFORMER A LA RÉGLEMENTATION DE « MA SANTÉ 2022 »

 

* champ obligatoire


 

Consulter les derniers articles sur  :

Recevoir les news de DMP

Nouvelle carte professionnelle de santé

Votre carte professionnelle de santé évolue !

cartes CPS de divers professions

La carte CPS délivrée par l’agence du numérique en santé (anciennement appelée ASIP), sert à identifier électroniquement tous les professionnels de santé et sécurise les échanges des données médicales afin d’en assurer la confidentialité. Plusieurs types de cartes ont existées au fil du temps, et elles étaient renouvelées automatiquement tous les trois ans. Ces dernières années, l’évolution de la carte professionnelle de santé a été caractérisée par l’arrivée de la version CPX.

C’est quoi une carte CPX ?

La version de carte CPX offrent un niveau de sécurité supérieur aux cartes CPS classiques. En effet, elles disposent de deux grandes fonctionnalités de cryptographie des données :

  • L’authentification du porteur de carte.
  • La signature électronique permettant de s’assurer de l’authenticité des documents.

Quelles sont les dernières nouveautés de la carte CPX ?

Le 2 juillet 2018, L’agence du numérique en santé annonçait la sortie de la nouvelle carte CPX. Néanmoins, avec quelques mauvais retours puisque beaucoup de praticiens de santé ont vu leur carte bloquée plusieurs fois par jour…

En effet ces nouvelles carte CPX dotées de puces dites R2 étaient sujettes au bug de « temporisation sans contact » caractérisé comme suit :  après un usage sans contact en mode ISO, la carte devenait muette pour un usage avec contact pendant un délai variable allant de 20 secondes à 3 minutes. La société NPX, fondeur des solutions MIFARE, a donc sorti au mois de juin 2020 une nouvelle puce : R3, afin de pallier à ce problème.

L’éditeur Julie Solutions s’est déjà adapté à ces évolutions. La mise à jour 2021 de son logiciel de gestion pour les cabinets dentaires, ne sera plus compatible avec les anciennes versions de cartes CPS. Seules les versions CPX émises depuis le 1er juillet 2018 et intégrant l’IGC santé seront donc compatibles. Passée cette date, les utilisateurs Julie utilisant encore leur ancienne carte ne pourront plus accéder aux services de l’assurance maladie.

Pour les professionnels de santé concernés, nous vous conseillons :

  • D’utiliser la nouvelle carte sans attendre la fin de validité de votre carte actuelle.
  • De télétransmettre, avant de changer votre carte, tous les lots de FSE émis avec les cartes anciennes cartes.

De manière générale, lorsque vous recevez une nouvelle carte, il est préférable de la mettre en place sans attendre. Cela veut dire que le système est amélioré et qu’à termes, l’ancienne carte deviendra obsolète.

Qui dois-je contacter ?

En cas de problème d’usage FSE écrivez à l’adresse mail : https://esante.gouv.fr/assistance

Pour toute autre question sur la nouvelle puce CPX, écrivez à l’adresse mail : infocartecpx-nouvellepuce@sante.gouv.fr

Je m’inscris pour recevoir les newsletters et les tutos de DMP informatique :

Dossier patient connecté à Arcachon le 6 juin 2019

Organisation des soins non-programmés

Organisation des soins non-programmés

La mission socle des cpts : traiter les actes non-programmés grâce à 48h chrono !!Définition du soin non-programméLes soins non programmés (SNP)...

Je m’inscris pour recevoir les newsletters et les tutos de DMP informatique :

Consulter les derniers posts sur  :

Présentation du Dossier Médical Partagé dans Axisanté

Organisation des soins non-programmés

Organisation des soins non-programmés

La mission socle des cpts : traiter les actes non-programmés grâce à 48h chrono !!Définition du soin non-programméLes soins non programmés (SNP)...

Les CIS formés au DMP

La semaine dernière, au Musée National de l’assurance Maladie à Lormont (33), tous les Conseillers Informatique et Services (CIS) de la Nouvelle Aquitaine ont rencontré les équipes de CGM Médical (Axisanté) et de DMP Informatique pour découvrir l’intégration du Dossier Médical Partagé (DMP) dans le logiciel Axisanté.

La simplicité de l’utilisation de ce cette « nouvelle » fonctionnalité, présage un déploiement rapide et massif dans les cabinets médicaux.

Merci à cette belle initiative de la responsable du Pole Téléservices de la CPAM de la Gironde, Madame Katia Pennequin pour cette organisation.

Je m’inscris pour recevoir les newsletters et les tutos de DMP informatique :

Consulter les derniers posts sur  :